Le fil de l’eau donne souvent de la transparence aux idées. loïc

 

Sur mon nez se posent mes odeurs préférées,
Je les connais toutes, je sais où elles sont nées.

Elles sont celles des choses et des êtres aimés.
Nous avons ensemble, tant de complicité !

Invisibles, mystérieuses, elles chantent
Chaque instant, des airs de parfums qui me hantent.

Elles éclairent d’images, les sens qu’elles arpentent
Comme des chemins familiers qu’elles enchantent.

Elles rassurent comme des vieilles habitudes,
Elles nous aident de toutes leurs certitudes.

Elles sont des désirs, les plus parfaits préludes.
J’ai pour elles, une infinie gratitude.

Elles sont bien là et quand je les sens, j’ai envie
De continuer le grand chemin de ma vie.

 
© loic de trigon

 

3 thoughts on “Odeurs

  • 11 septembre 2013 at 7 h 35 min
    Permalink

    Certains parfums font surgir les souvenirs, d’autres les êtres qui nous entourent mais aussi celui de la nature qui nous situe dans le temps.
    Longtemps j’enfouissais mon nez dans la robe de chambre de mon père disparu subitement pour retrouver sa présence.
    Très beau poème
    Bisous.

    Reply
  • 5 octobre 2013 at 12 h 56 min
    Permalink

    J’adore! Très joli site! Bravo. Je reviendrai pour d’autres lectures.

    Reply
    • 6 octobre 2013 at 11 h 26 min
      Permalink

      Merci. Je ne suis pas très assidu dans l’entretien de ce champs en ce moment.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>